• Tout savoir sur les machines libre-service et les systèmes de paiement

Les casiers mobiles payants conquièrent le monde

Quelques heures de farniente sur une plage espagnole, l’envie de piquer une tête pour se rafraîchir, mais aucun endroit pour déposer ses objets de valeur en toute sécurité. Jef van Hyfte et Koen Mortelmans ont su trouver une solution : des casiers mobiles équipés de panneaux solaires, du wifi et même d’une borne de paiement qui permet le paiement sans contact. Entretien avec Jef van Hyfte, cofondateur de Mobile Locker.

Comment est née l’idée de Mobile Locker ?

Très simplement, pendant des vacances (rires). Nous prenions un bain de soleil et nous avions envie de piquer une tête. Mais nous ne savions pas où mettre nos objets de valeur. Ma petite amie m’a dit que ce serait pratique d’avoir un casier. Un coup de fil à Koen et avant même de nous en rendre compte, nos casiers mobiles trônaient sur les plages espagnoles.

Pourquoi avez-vous choisi l’Espagne pour commencer ?

Parce que la saison estivale y est beaucoup plus longue et moins dépendante de la météo qu’ici. Cela nous permettait en outre de travailler à 100 % avec l’énergie solaire parce qu’il est interdit de tirer des câbles sur une plage. Depuis lors, on trouve nos casiers jusqu’à Hawaï.

Imaginez que je veuille louer un casier. Comment puis-je payer ?

Nous avons opté pour une multitude de modes de paiement : sans contact, avec la carte bancaire, mobile et cash. Surtout parce que nous sommes présents aux quatre coins du monde. Certains pays ne jurent déjà que par le paiement mobile, tandis que d’autres utilisent encore davantage l’argent liquide. Nous avons délibérément opté pour un terminal de paiement VALINA pour son côté très pratique. Il s’agit d’une solution de paiement tout-en-un qui combine sans problème paiement Bancontact, sans contact et mobile. C’est vraiment une super machine.

Êtes-vous uniquement présent sur les plages ?

Non, les festivals et les événements sont d’autres clients habituels. Nos casiers sont déjà présents sur plus de 100 festivals. Nous installons aussi des casiers fixes, mais uniquement dans des endroits plus délicats, comme les stades de foot où le risque de vandalisme est plus important.

Casiers automatiques avec Valina

Vos casiers fonctionnent uniquement à l’énergie solaire ?

Sur les plages oui, car il est interdit de travailler avec des câbles électriques. Pour les festivals et autres événements, nous avons le choix entre l’énergie solaire et le réseau électrique. Tout dépend de l’emplacement (les pays situés plus au nord se prêtent moins bien à l’énergie solaire) et de la durée de l’événement. L’installation et l’orientation des panneaux solaires est une tâche chronophage, donc pas toujours intéressante.

Avez-vous éprouvé des difficultés à promouvoir votre produit innovant ?

Pas du tout ! En fait, nous ne devons rien faire. C’est une idée tellement révolutionnaire que la presse en parle sans cesse gratuitement. Et c’est bien sûr la meilleure publicité qui soit. À part notre site web, nous n’avons pas encore dû investir dans les relations publiques.

Avez-vous un conseil pour les jeunes entrepreneurs ?

Oui, redoublez d’efforts. Nous avons par exemple veillé à ce que les utilisateurs puissent recharger leur téléphone dans le casier, nous travaillons avec du matériel anti-vandalisme et de la peinture anti-graffiti… Allez au-delà de ce que l’on attend de vous. Avant même d’en avoir conscience, vous aurez de l’or entre les mains.