• Tout savoir sur les machines libre-service et les systèmes de paiement
Accueil / Blog /

Travailler avec le cloud pour emprunter la voie numérique

 

Travailler avec le cloud pour emprunter la voie numérique

Cegeka prône un tout nouveau mode de réflexion. Nous pensons encore trop souvent en termes de câbles, de serveurs physiques, de travail fragmenté sans véritable vue sur le fonctionnement global d’une entreprise, d’un commerce ou d’une commune. Peter Debrier, Account Director Retail chez Cegeka, nous parle avec passion du cloud au cœur de la transformation numérique.

Que devons-nous comprendre par cloud ?

Une solution cloud est un lieu de stockage dématérialisé pour les données et les fichiers. Elle remplace la fonction d’un serveur ou PC local. Vous avez accès aux données stockées dans le cloud à tout moment, où que vous soyez et à partir de n’importe quel appareil. Nous avons par exemple développé une solution cloud grâce à laquelle toutes les caisses sont interconnectées, permettant de voir en un clic le stock, le webshop, etc. À partir de n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone. Il n’est même plus nécessaire d’être au bureau.

Depuis combien de temps les solutions cloud sont-elles dans votre ligne de mire ?

Il y a trois ans, un client nous a demandé s’il était possible de prévoir un système cloud. S’il existait une application dans laquelle tout était interconnecté. Le but était d’avoir une vue d’ensemble claire, tout en permettant une consultation très simple des données. Lorsque le client nous a posé la question, nous nous sommes tous réunis pour réfléchir à la solution idéale.

5 conseils pour relancer vos ventes avec votre distributeur automatiq

En savoir plus

La technologie de votre distributeur automatique ? Plus intelligente que vous ne croyez

En savoir plus

Quels sont les principaux avantages du travail dans le cloud ?

Le client ne doit tout d’abord plus investir dans un serveur. Il est aussi confronté à moins de pannes du matériel, réduit ses frais de maintenance et risque moins de perdre des données en cas de problème. Le cloud est donc plus sûr et plus avantageux.

Banner VALINA

Quel matériel faut-il pour travailler dans le cloud ?

Même si tout fonctionne avec le cloud, vous avez encore besoin de vos appareils physiques. Mais ils doivent être moins performants, car ils n’ont plus besoin de stocker des données. Une tablette peut parfois suffire. Sans oublier le nombre de câbles qui baisse considérablement, notamment parce que l’on travaille en wifi ou en 4G.

Quels clients y voient déjà des avantages ?

Nous travaillons entre autres pour la ville d’Hasselt qui est confrontée à d’énormes défis. Les visiteurs peuvent y acheter un pass touristique, mais la ville vend aussi des tickets pour des représentations, des tickets de parking, des abonnements pour la piscine, etc. Il y a même un volet horeca. Cela fait beaucoup de recettes différentes sur lesquelles il est difficile de garder une vue d’ensemble avec un ancien système de caisse. Tout devient plus simple avec les applications cloud, car tout est interconnecté.

Pouvez-vous nous donner un exemple concret à la ville d’Hasselt ?

La ville a installé une borne de paiement avec logiciel intégré à la piscine. Il suffit de toucher l’écran de ce libre-service automatisé pour acheter une entrée à la piscine, mais aussi pour prolonger un abonnement de natation ou acheter une carte de 10 entrées. Les consommateurs ont demandé à la ville s’il était également possible d’acheter un ticket de parking par le biais de cette même machine. Nous avons prévu le logiciel permettant de le faire. Désormais, les visiteurs achètent leurs tickets de parking et leurs entrées pour la piscine à la même borne de paiement.

Quelle fut l’une des avancées majeures pour le développement de vos projets ?

Il y a deux ans, nous avons rencontré Worldline et leur avons exposé notre vision. Leur réponse a été efficace : VALINA, leur terminal de paiement de dernière génération pour machines libre-service. VALINA répond parfaitement à notre transformation numérique. Worldline a compris que ce mode de travail est l’avenir. Et avec VALINA, Worldline joue aussi résolument la carte de la sécurité, tant en termes de hardware que de programmation, ce qui revêt quand même une importance capitale.

 

« Pour beaucoup d’entreprises, la transformation numérique n’est pas encore évidente. Certaines ont pris le train en marche, d’autres restent sur le quai ... jusqu’à ce qu’il soit trop tard. »
Peter Debrier - Account Director Retail - Cegeka

 

Pourquoi certaines entreprises se montrent réticentes à travailler avec le cloud ?

L’entrepreneur belge est un client très fidèle, mais il est aussi excessivement conservateur. Il veut voir des références, il veut parler à d’autres entrepreneurs qui utilisent ce système depuis déjà 10 ans, mais c’est bien sûr impossible. Il associe en outre l’absence physique du serveur à une idée angoissante. Nous rencontrons beaucoup moins ce problème aux Pays-Bas. Là, les entrepreneurs osent plus facilement franchir le pas sans avoir de références détaillées.

Quel est votre défi majeur à l’égard du consommateur ?

Nous devons veiller à ce que le système reste extrêmement simple à utiliser. Tout doit être intuitif et aller de soi pour ceux qui doivent l’utiliser, tant les consommateurs que les travailleurs. Qui dit simplicité, dit succès !


En savoir plus sur VALINA ? 
Découvrez les possibilités 

 

  • Thème
  • Outils & technologie
  • Catégorie
  • Type
  • Terminal de paiement